• Mind

    Cette rubrique parle de tout ce qui concerne des façons de penser, des états d'esprits, des expériences que la vie m'a offerte.

  •  

    Elle m’a beaucoup aidée également dans mon burn out parental. Je ne pensais pas à quel point cela pouvait m'aider au quotidien. Pas qu'en cas de burn-out d'ailleurs. Si vous êtes une personne très stressée ou dépression. ça peut vraiment vous aider. Ou simplement, si vous avez envie de vous relaxer sans vous prendre la tête. La méditation aide vraiment notre mental à se reconnecter à notre corps.

    Pour moi, c'est un moment où je décharge mes mauvaises énergies. Et où je me replace en tant qu'être humain. Etre humain avec ses qualités et ses défauts. Pas maman, pas épouse, pas streameuse, ni vendeuse. A ce moment là, je ne cherche pas à me dépasser. Je suis juste… Jodie. Elle-même sans aucune performance.

    Voici quelques effets de la méditation que j'ai vu sur moi : - Je bégaie moins. - Je gère mieux mes émotions. - Je juge moins les autres et moi-même. (J'économise donc de l'énergie pour quelque chose de plus productif.)

    - Lorsque j'étais ado, ça m'a beaucoup aidé durant les périodes d'examens.

    - Je suis plus patiente et bienveillante envers les autres. Et moi-même.

    - Je suis moins stressée.

    - J'ai davantage confiance en moi.

    -  Au quotidien, je profite plus du moment présent. Sans me prendre la tête.

     

    • Comment méditer ?

    Je ne suis pas une pro. Donc, je vous explique juste comment je fais. Je m'allonge sur mon lit. Je ferme les yeux. Je scanne mentalement chaque partie de mon corps. Une fois cela fait, je respire profondément. Et je me concentre sur ma respiration. Si j'ai besoin d'aide, je mets un bruit dans mes écouteurs. Genre bruit d'eau. Je me contente juste d'écouter le bruit. Je mettais un réveil pour ne pas devoir me préoccuper de l'heure. Je médite le matin, quand ma fille est la sieste. ça peut être compliqué au départ, on a toujours notre esprit qui vagabonde sur les choses à faire, des souvenirs qui reviennent, etc… Mais quand vous sentez que vous quitter votre méditation. Ecouter juste le bruit de l'eau. Et concentrez-vous sur votre respiration.

    Mon ami Poussin m'a recommandé une application qui fonctionne assez bien pour les novices. Comme ça faisait longtemps que je n'avais pas méditer. Pourquoi ne pas tester ? “Néo : Voyage intérieur”. ça m'a vraiment beaucoup aider. Et j'arrive à renouer avec cette pratique qui me fait du bien. Si vous désirez vous mettre à la méditation. Je pense que cette application va vraiment vous aider. Elle vous fait voyager mentalement dans différentes ambiances sonores. Elle vous donne des conseils sur comment méditer. Il y a toujours des petites phrases qui font réfléchir sur l'approche à avoir sur notre personne et sur la vie en général. C'est vraiment instructif et relaxant. Il y a des minuteries qui vous signale quand la séance est terminée. Et là aussi, la minuterie est vraiment douce. On ne se sent pas agressé.e quand elle s'active.

    Avez-vous déjà fait de la méditation ? Ou en pratiquez-vous de manière régulière ? Je vous invite à partager avec moi sur le sujet via les réseaux sociaux.


    votre commentaire
  •  

    Nous avons tous.tes le summer body !

    Ha ! Le summer body ! Les marketeux nous bassinent bien avec ça. Sous prétexte que si tu n'as pas le ventre plat , tu n'as pas le summer body. Et donc tu ne sauras pas profiter de l'été comme il se doit. . Mais oh ! Body signifie corps en anglais. Et moi, mon corps, il vit ! Il est pour beaucoup de marketeux plein de défauts. Mais il a donné la vie. (Et d'ailleurs même avant ma grossesse j'étais déjà grosse, pleine de cellulite) Mais il est conçu pour profiter de la vie. Pour rire, danser, s'amuser, passer du temps avec le personne que j'aime. J'aurai pu enjoliver ma phrase en finissant “au soleil”. Mais pour le coups… pas avec ma pâleur de geek. . Pour moi, le summer body, c'est le corps dans lequel vous vivez vos plaisirs de l'été ! Nager, faire des barbecues, rigoler, vous promenez. Tout ce qui vous fait envie (tout en respectant les consignés sanitaires actuelles) Donc pour moi, il est parfaitement parfait ! Et puis, je suis grosse. Et esthétiquement, il me plaît. . Vivez pour vous ! Pour les gens qui vous aime. Sortez, bouffer des glaces si vous le pouvez et aimer ça. Vous n'avez pas à vous excuser de votre apparence. Car c'est la vôtre. Et vous êtes imparfaitement parfait.e ! . Et les gens qui nous critiquent ne sont que des frustrer qui n'ont pas assez profiter de leur vie.


    votre commentaire
  • Grosse ! Gros ! Oui et alors ?

    Vous avez vu la meuf en maillot ? C'est bon ? J'ai votre attention ?! Ok ! Je commence. "Oh! Mais putain ! Jodie ! Change de sujet ! T'es vraiment relou !" (Oups... Mauvais jeux de mots !) Ce sujet me tient à cœur, car j'ai beaucoup souffert de grossophobie étant enfant et ado ! Et si je peux utiliser ma petite notoriété pour éduquer un peu les gens sur ce sujet. Et bien, je le ferai ! Je sais clairement que je n'éduquerais jamais tout le monde. Mais je m'en fous. ça touche les personnes que ça touche. Et si un.e grossophobe vous casse les bonbons, je vous invite à lui filer mon article. Et à lui faire un bon gros fuck des familles. Si vous êtes vite choqué.e, je vous conseille de partir maintenant. Je vais parler de façon très franche. Au pire, si vous trouvez que je vais trop loin... Je vous invite à rallumer votre télé... Regarder Ardisson ou "Touche pas à mon poste !" 

    C’est bon ? Vous êtes toujours là ? Prenez une boisson et de quoi bouffer, ça va être long. Ou pas ! Sinon, on va dire que je vous incite à devenir gros.ses ! Donc non ! Ne mangez pas en lisant cet article ! Limite, faites du sport en même temps ! Bon ok ! Ce n'est pas pratique ! Je tiens à préciser que mon but n'est pas de conforter les gros.ses dans leur peau. Ni de blâmer les minces d'être mince. Je désire juste remettre les choses à leurs places. Et faire fermer leurs bouches aux plus débiles !

    Chaque personne a ses complexes. Au vu la société dans laquelle nous évoluons, certaines personnes sont en mésentente totale avec leur corps. Et si en plus, des personnes tiers s'emmêlent... On est pas sortie de l'auberge. Et vu les belles choses que j'ai lues sur twitter ce mardi soir, je ne suis pas sûr qu'on y soit déjà entré !

    Ah oui ! Les personnes qui prétendent tout connaître de façon sérieuse sur le domaine... (Sous prétexte qu'elles ont du vécu. Je ne vise personne en particulier. Je vise toutes les personnes qui pensent comme ça.) J'ai le plaisir de vous annoncer que nous sommes 7,55 milliards d'être humain sur terre ! Et qu'il y a autant de schémas, de corps, de façon de penser que c'est qu'il y a d'humain.e. Entre le métabolisme de tante Micheline, la façon de penser de Jacky et la façon de fonctionner du facteur... Vous voyez où je veux en venir ? Ce qui s'applique à vous, ne s'appliquera pas forcément à quelqu'un d'autre ! Je crois que je commence à voir des neurones se connecter ! Fabulous ! Au pire, les autres expliqueront aux personnes du fond en commentaire sous l'article.

    Grosse ! Gros ! Oui et alors ?

    J'en ai entendu des insultes ! Grosse vache ! Baleine bleue ! Flubber ! Et j'en ai entendu des préjugés ! Si on est gros.ses, c'est qu'on est malade ! Parce qu'on ne bouge pas assez ! Parce qu'on mange mal ! C'est incroyable le nombre de médecins qu'il y a sur Internet ! Ah non ! Ce sont des con.ne.s. C'est comme les lapins ! ça se reproduit à une de ses vitesses ! Surtout derrière un écran. Comme autres préjugés, j'ai déjà entendu... Les gros.ses sont fainéant.e.s, sans dynamisme... Si vous pouviez me voir dans certains moments de ma vie intime... Je vous garantis que vous changeriez d'avis. Non ! Jodie ! Les abonné.e.s grossophobes ne veulent pas s'imaginer ça ! Au pire, ça fera marrer les autres ! Plus sérieusement. Vous pensez que les  gros.ses ne font pas de sport ? Tess Holliday, mannequin plus size de renom, a un coach sportif ! Faut bien les porter les kilos.  (Cette photo vient de son Instagram.) 


    Grosse ! Gros ! Oui et alors ? 

    En gros, vos préjugés... Gardez-les pour vous. Ils ne m'empêcheront pas d'insérer de temps en temps un kebab dans mon alimentation ! Il faut bien varier de la pizza et de la glace ! Non ?! Oula ! L'ambiance devient lourde ! (Putain ! Faut que j’arrête avec les jeux de mots pourri !) Sans rire. Si je veux rester en bonne santé dans ma condition de personne grosse, il faut bien manger varié. ça me ferait chier de tomber malade et de vous donner raison. Alors que de toute façon vous auriez tord. Car être gros.se n’est pas une maladie. Mais c’est un symptôme. Bien que je parle en "je", l'article n'est pas centré sur moi. Je le centre sur vous aussi. J'invite les personnes ayant la même façon de penser que moi, à en rire. Et les autres à réfléchir.

    Grosse ! Gros ! Oui et alors ? 

    Je peux vous dire qu'à la base... Vu comment est la société actuelle,  (On en parle encore de cette connasse de société !) On ne choisit pas d'être gros ! (Comme on ne choisit pas d'être maigre ou d'avoir les yeux de telle ou telle couleur.) On subit ou on décide d'être heureux en apprenant à s'aimer.  On pose son poids sur la tronche des gens intolérant, et on rigole de leur ignorance. Je ne me suis pas réveillée un jour en me disant : "Oh ! C’est une super idée ça ! Je vais prendre 50 kg de plus que la norme ! Et m'en prendre plein la gueule par des gens complètement ignorant ! ça sera tellement marrant !" On est tous plus ou moins gros.se pour différentes raisons. Chez certaines personnes, c'est l'hérédité. D'autres, c'est une façon de vivre peu saine. Chez d'autres encore, c'est une maladie qui a fait qu'ils sont gros.se ! (Donc oui ! Symptomatique !) Pour ma part, je suis née comme ça. Je tiens à préciser que je ne suis pas là pour me trouver des excuses sur le pourquoi je suis grosse. Les personnes minces n'ont pas en fournir. Donc pourquoi le devrais-je ? "Bah ! Parce que c'est pas bien d'être gros ! "Nils ! Tais-toi ! On a déjà dit que les préjugés c’est pas bien ! Tu t'enfonces là !” En vrai, personne ne devrait s'excuser de l'apparence qu'iel a. Bon par contre... On va éviter d'aller sur l'apitoiement. Car en vrai, on en a rien à faire de la pitié des gens. On a pitié des minces ? Non ! Nils ! Tais-toi ! "Ouai ! Mais les gros.ses ! Si ils veulent pas se faire insulter, ils ont qu'à perdre du poids !" Ah ! Bah ! Bravo Nils ! Suivons ton raisonnement ! Si tu t'en prends une dans la tronche, on pourra te répondre qu'il fallait être intelligent !

     

    Grosse ! Gros ! Oui et alors ?

    Ce n'est pas parce qu'on est gros.se qu'on ne peut pas aimer son corps. Et donc vivre avec. Personnellement, je n'ai pas choisi d'être grosse. J'ai juste choisi d'écouter mon futur mari qui lui me connaît. Et qui me trouve attirante comme je suis. Personne ne devrait changer d'apparence pour quelqu'un d'autre qu’iel-même. Si vous êtes gros et que vous n'aimez pas votre corps. Perdez du poids. Mais pour les autres, ne blâmez pas les personnes qui veulent s'aimer comme elles sont. On blâme les gros.ses en disant que c'est mauvais pour la santé. Mais il y a des gens qui ne seront jamais minces. Et je tiens quand même à préciser qu'on ne stigmatise pas autant les fumeurs.euses que les gros.ses. Alors, que fumer n'est pas une chose naturelle. Je n'ai pas besoin de rappeler que la cigarette est vraiment mauvaise pour la santé. Mais je ne vais pas m'aventurer sur ce sujet.
    Simple rappel... Le mot gros.se n'est pas une insulte. C'est la façon dont vous l'utilisez qui peut en devenir une. Dans le cas contraire, j'ai rarement vu des gens dire "Oh ! Espèce de sale mince !" Ah ! J'oubliais que la société nous formatait de façon à penser que gros.se = mauvaise chose ! Et oui ! Encore la société ! Décidément... Elle a bon dos cette connasse ! Mais si on se recentrait sur l'être humain ? Certes, nous faisons partie d'une société. Mais dois-je vous rappeler que vous êtes un.e humain.e ? En d'autres termes... Occupez-vous de vos fesses plutôt que de vous occuper de la taille de celles des autres. Vous avez sûrement d'autres choses plus importante à faire dans votre vie que de vous occuper de la façon de vivre des autres.
    Je vous souhaite une bonne journée et vous fait des gros bisous !
    Et pour les "mdr g pas lu"...

    Grosse ! Gros ! Oui et alors ? 


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique